Règle de l'Avantage....

26 novembre 2016 - 20:07

Pas toujours comprise....par le choix prise par l'Arbitre quelque fois...

Voici ce que dit réellement cette règle...

« Avantage » : dans un match de football, ce terme est souvent associé à l’expression « Faut revenir à la faute M’sieur l’arbitre ! ». Pourtant, derrière un principe limpide se cachent quelques subtilités qui rendent son appréciation par l’arbitre compliquée.

La règle est définie dans la Loi 5 du football comme suit :

L’arbitre peut permettre la poursuite du jeu si l’équipe contre laquelle une faute a été commise bénéficie d’un avantage.

L’arbitre peut pénaliser la faute d’origine si l’avantage escompté n’a pas eu lieu à ce moment.

En clair, l’arbitre doit estimer ce qui est le plus avantageux pour l’équipe qui subit la faute :

  • bénéficier d’un coup franc (ou, le cas échéant, d’un pénalty) ;
  • ou continuer l’action, quitte à ce que celle-ci n’aboutisse pas.

 

Dans quels cas l’arbitre revient-il à la faute ?

 

L’arbitre qui choisit de laisser un avantage dispose de 2, 3 voire 4 secondes pour revenir à la faute et siffler coup franc s’il estime que, finalement, laisser l’avantage n’était pas profitable. C’est le cas si par exemple l’attaquant ne tire pas bénéfice de la situation (parce que ses coéquipiers sont hors d’atteinte, parce que la défense s’est bien replacée, etc.), et que le coup franc sera plus intéressant.

Toutefois, si l’équipe attaquante gâche d’elle-même son avantage (par une passe, un centre ou un tir raté par exemple), alors il ne faut pas revenir à la faute. Même si c’est dans le délai des 4 secondes. La logique est la suivante : le retour à la faute après avoir laissé un avantage ne doit pas compenser un déchet technique ni offrir une seconde chance à l’attaquant.

Au final, certains considèrent que si l’arbitre revient à la faute, c’est qu’il juge avoir fait un mauvais choix en laissant l’avantage. L’homme en noir pensait que l’équipe attaquante en profiterait, or il se rend compte que le coup franc (ou le pénalty) leur sera plus profitable.

Ce n’est pas tout à fait vrai : l’arbitre n’est pas devin. Il décide selon son instinct, sa lecture du jeu. Cela ne veut pas dire que ne pas siffler était nécessairement une erreur… mais simplement qu’après analyse de la situation et de ses conséquences, le choix d’accorder un coup franc s’avère plus juste.

Commentaires

Aurelien Gerard, Gregory Duchesne et 6 autres personnes ont pronostiqué Concours Pronostics Saison 2017- 2018 environ 16 heures
Décompactage du Terrain environ 18 heures
Le Programme de notre Prochain Week End et 7 autres 3 jours
Philippe Bac est devenu membre 3 jours
ESSLB - TILLOY 3-0 4 jours
ESSLB - TILLOY 3-0 : nouvelles photos 4 jours
ESSLB - TILLOY 3-0 4 jours
2-1
BEAURAINS AS / SENIORS B 4 jours
BEAURAINS AS / SENIORS B et 4 autres : résumés des matchs 4 jours
3-0
SENIORS A / TILLOY FC 4 jours
3-2
BERNEVILLE AS / VETERANS 4 jours
gregory chenu a pronostiqué Concours Pronostics Saison 2017- 2018 4 jours
1-2
U15 / Croix 5 jours
1-7
A.S. LOISONNAISE / U18 D1 5 jours
Kyllian Le Priol, Nathan Ponchel et 6 autres personnes ont pronostiqué Concours Pronostics Saison 2017- 2018 5 jours

LES CLASSEMENTS MIS À JOUR !

A VOS AGENDAS !